les compétitions

SAISON 2017/2018

championnat rÉgional classique

 Samedi 7 avril, 24 joueuses et joueurs du Vaucluse et des Bouches du Rhône se sont affrontés pour un tournoi en 5 rondes qui devait désigner le Champion de Provence classique 2018. Il a vu la victoire de l'Avignonnais Bruno Maraninchi, qui a remporté 4 matches et concédé un match nul, et devance JF Ramel, premier série joker.

Les autres lauréates sont Hélène Sicart en série A, Véronique Landreau en série B et Christiane Vaute, 2ème derrière Bruno, en en série C.

De gauche à droite : Bruno, Christiane, Hélène et Véronique.
De gauche à droite : Bruno, Christiane, Hélène et Véronique.

qualif interclubs

Quatre équipes en lice cette année pour notre club :

PAPALINE (Monique, Hélène, Michou, Huguette et Jean-Michel) en D4

PAPIVORE (Raymond, Christiane, Chantal, Danielle et Michèle) en D4

PAPILLON (Arlette, Lucette, Nicole, Patrick et Annie) en D5 

PAPYRUS (Francine, Line, Dominique, Claudette et Catherine) en D6.

Aucune n'est en passe de se qualifier pour la finale, mais PAPYRUS a frôlé l'exploit en se classant deuxième du Comité en D6. Bravo à elles cinq !

Classement provisoire en individuel ici.

P1

Pas très sympa, l'EUMÈNE !
Pas très sympa, l'EUMÈNE !

 Pas grand chose à se mettre sous la dent pour qui n'a pas vu SOUTENU ( commencer la journée à -52, ça n'est jamais très agréable !). L'ODS 7 faisant la part belle aux A.O.C, il ne fallait pas bouder le RULLY (72 pts). ÉROTISENT, de même que NOISETTE ou POÉTISER, l'emportait de 4 pts sur les autres scrabbles possibles, HAPPONS, au contraire, n'offrait aucune autre possibilité de scrabbler. Un petit tour chez les Helvètes ensuite, qui se brossent les dents avec une RIZETTE (104 pts mais ENTÊTERIEZ ou RÉNETTIEZ en double appui permettaient de limiter les dégâts). Quelques coups assez payants, mais plus de scrabble par la suite, pour cette partie culminant à 911 pts.

P2

Le FOYARD est un  hêtre.
Le FOYARD est un hêtre.

La prudence l'a emporté pour qui s'est refusé la JATTÉE, mais là aussi mieux vaut ne pas commencer la partie par un zéro. Le PERSIL permettait de marquer 56 pts et levait le doute sur le prolongement de FOYARD. Certains ont douté de la transitivité de "quêter"; dommage pour eux car il ne fallait pas passer à côté des 101 pts de QUÊTÉES. On joua ensuite CHAUME, qui sera prolongé par l'arrière avec le R de ARMAI, puis par l'avant avec le E de LEZ (50 pts). Jolie collante ensuite avec AJOURNA (44). La SOUTANE donna 83 pts, puis plus loin on en marqua 80 avec ÉCOTAIS. Encore un  petit tour chez nos voisins, Belges cette fois, avec les GOSETTES (mais ÉGOÏSTES ne perdait que deux points). Et le WEB permettait de finir la partie avec 42 pts. 

P3

ORIOLE est l'autre nom du loriot
ORIOLE est l'autre nom du loriot

Si on dit facilement "mon chou !", dire "ma choute ! " est moins fréquent, mais CHOUTES est bien le féminin (pluriel) de CHOU ( tout le monde avait bien sûr joué TOUCHES à -2). Encore -2 pour qui joua ENCROÛTA plutôt que AJOURNÂT (74 pts). Quatre E dans le tirage, c'est un peu paniquant, mais on scrabblait quand même avec RÉGÉNÈRE (61). Et encore -2 pour qui choisit l'ÉCLOSOIR plutôt que les ORIOLES (on pouvait aussi jouer OESTRIOL). Qui n'a pas vu l'HYSTÉRIE pouvait limiter les dégâts avec les HYPERS (-11 avec 60 pts quand même !). FANTOCHE l'emportait de 6 pts sur ENFONÇÂT, mais au coup suivant gros coup de massue dans la salle pour qui n'a pas nonuplé avec les TILAPIAS (140 pts pour un sous-top... à 27 pts : TILAPIA !). De quoi assombrir une fin de partie des plus classiques et qui s'achève sur un top de 1022.


simultanÉ national avec handicap

27 joueuses et joueurs pour le centre d'Avignon le 10 mars pour participer à ce simultané avec handicap.

Vous pouvez consulter ci dessous le classement sur ce centre. Les résultats nationaux du scratch sont maintenant définitifs et ceux avec handicap seront connus beaucoup plus tard sur le site fédéral.

Télécharger
O02SNHAND.pdf
Document Adobe Acrobat 29.1 KB

P1

Le PERAIL est un fromage de l'Aveyron
Le PERAIL est un fromage de l'Aveyron

  On commence en dansant avec POGOS. Aux coups 3 et 4, les lettres chères rapportent bien (65 pour le Y avec YEN en pivot et 70 pour le X avec RÉAUX), ainsi qu'au coup 9 (43 pour le W avec WON).

Premier scrabble au coup 10 pour de jolies fleurs (EEILLOTS : à vos caramels !). FASCISE en double appui rapporte 48 pts. Le coup 16 est déstabilisant avec ses deux jokers : la meilleure solution est belge (CRAMIQUE pour 84 pts ; bon appétit !), mais ADAMIQUE en sous-top ne perd que 2 pts. Puis vint le tour du Z (GAZE rapporte 42 pts).

Le dernier coup transforme RAYE en TRAYEUR, que d'aucuns se sont refusé.

P2

  Cette fois on commence en scrabblant (DUVETAS : 80pts). On récidive trois coups plus loin avec l'ANDORRAN. Seuls les habitués des apocopes auront joué SÉROPO. Deux scrabbles s'enchaînent ensuite : TULLISTE (comme M.Hollande) et SIFILET (voir l'image).

Abondance de lettres chères dans les coups suivants, que l'on traitera l'une après l'autre : le X avec BOXERA, le Z avec AVEZ, le K avec KABIGS et le Y avec YÈBLE. Rien de bien notable sur la deuxième moitié de la partie dont le point culminant sera LEGOS qui met un S au bout de YÈBLE (35 pts).

Bravo à Huguette qui arrive en tête à Avignon.


CHAMPIONNAT RÉGIONAL

 La finale régionale du championnat de Provence avait lieu ce 4mars 2018 à Carpentras, comme d'habitude. En multiplex avec Besançon, Chaville et Nancy.

En attendant le classement complet du multiplex, vous pouvez consulter ci-dessous les résultats sur le centre de Carpentras.

Télécharger
OCHPTREG.pdf
Document Adobe Acrobat 40.9 KB

P1 :

Ce n'est plus l'Épiphanie, mais on commence avec la FÈVE, suivie du PROFIT (les étourdis se sont contentés du PROF), puis les choses se corsent avec les BODYS à 58 pts...

Premier scrabble au coup 5 avec ILÉITES (les LITIÈRES sortaient de la grille, mais il suffisait de permuter deux lettres pour jouer LITERIES). Solo de Catherine Faner, qui lui ouvre les portes de la victoire, avec SURCOUPA. Comme ÉLAGUAT ne passait pas, il fallait s'appuyer sur un T pour jouer TALUTAGE. Coup plus facile ensuite puisque INVERSA offrait plusieurs isotops ou sous-tops. Deux coups plus loin, Duplitop nous sort INEMPLOI, dont l'emploi, justement, est peu fréquent. Un magnifique RIDEAU en collante n'arrange pas notre HUMEUR, d'autant que le J, au coup suivant n'offre qu'un top bien décevant (JETON pour 24 pts). La fin de partie culmine avec KET à 48 ( encore dans la belgitude !). Notons quand même qu'un X joker au bout de RIDEAU permet de tripler le W avec WAX pour 40 pts.

Partie jouée en 20 coups pour un top de 854 pts.

P2 :

Hôtesse sur Emirates ?
Hôtesse sur Emirates ?

 Le saviez- vous ? Le MENON est le bouc qui conduit le troupeau !

Coup 4 : l'ÉMIRATIE faisait jeu égal avec la MÉTAIRIE (63 pts) C'était moins payé que VIEUX en Legendre (75 pts). Le vin d'AY, une fois de plus, offre un top à 43 pts. RUERAIT n'en offrait guère que 61, mais pour qui sut quadrupler avec les BORDIERS, c'était mieux que SABORDAI ou ABORDAIS. Les gourmands n'ignoraient sans doute pas le FOUTOU ; les OBIS étaient bien cachés, et le Q ne pouvait guère offrir que 24 pts avec le COQ. De prime abord, on se refuserait MENASSE, mais en y réfléchissant bien on y va pour 70 pts ! HERTZ (44 pts), LEK (41) et JUMP (37) sont les meilleurs coups de cette fin de partie ; (top à 888).

P3

A consommer avec modération.
A consommer avec modération.

Les amateurs d'anagrammes savent que la VAROISE est celle de OVAIRES et c'est bien sûr elle qui a été jouée. Ensuite on joua du PIPEAU, pour prolonger ensuite en PIPEAUTE (notons que ce verbe peut aussi s'écrire avec un O), puis encore un petit peu, en ajoutant le R (joker) de GRACIÉE. Sans préjuger du coup 13 ( voir plus loin), il ne fallait pas avoir peur de s'AVINER (mais avec un Z pour  marquer 54 pts). Il valait mieux jouer CIEUX verticalement  qu'horizontalement (moins facile à voir mais plus payant : 54 pts).

RÉADMET donnait 4 pts de plus que MANDATER. Quant au FAUGÈRES (↑), récemment entré dans l'ODS, il rapportait 64 pts, à égalité avec GAUFRÉES, son anagramme. Il ne fallait pas passer à côté de KHI (54 pts), ni du WEB (42 pts) et encore moins de l'HOMME (49 pts). Il faut quand même mentionner BRADELS, malgré son petit score, avant de fermer le ban sur un tournoi qui voit enfin la victoire d'une dame : bravo à Catherine Faner qui devient ainsi championne de Provence.


cHAMPIONNATS DE PROVENCE EN PARTIES ORIGINALES

       Carpentras, 3 mars 2018 :

7/8, 7&8 ou joker, trois parties de remue-méninges pour ce championnat de Provence en parties originales.

   Rien de nouveau sous le soleil (retrouvé) puisque J.F. Ramel, décidément imbattable dans cette discipline, conserve son titre de champion de Provence en P.O.

 

P1 : 7/8

  Belge ou pas, on pouvait débuter par BUSEREZ, dont le Z offre un appui pour DENOUIEZ : 196 points dans l'escarcelle, un bon début !

Surtout si l'on poursuit avec ANHÉLENT (+15 sur DÉHALONS).

Ceux qui avaient préparé le A n'ont pas manqué KIFAI (53 pts). Le WEB rapportait 57 pts. HÉMATIE perdait un point sur DETHÉINA. Un joli maçonnage ensuite : ACMÉ (31 pts), qui fut un solo de Ph. Cadet.

De nombreux sous-tops pour JUSSIVE, de même que pour ÉTRIVER. La monnaie se la Guinée, le SYLI offre l'avantage de pouvoir placer le Y ou l'on veut, et c'est ainsi orthographié qu'il rapportait 51 pts.

Pour jouer REFOUTÎT il fallait savoir conjuguer le verbe "refoutre" et ça méritait bien 78 pts.

Ceux qui ont oublié de conjuguer le verbe coxer auront sans doute scrabblé, mais bien en dessous des 91 pts de COXÈRENT. 

Rien à voir avec le foot pour AULAS, ni avec le candidat à la présidentielle pour POUTOU.

La partie se terminera sur une note pas très gaie avec NOMA, avec un top un peu maigre pour une 7/8 (1080).

P2 : 7&8

Début sans surprise avec TORDAIT, CASERIEZ (à condition de quadrupler pour 126 pts), DOLERAIS et  WOK (61). Ça se complique

avec LUNCHAI (+3 sur HUILANT).

RÉGNANT ou GRENANT c'était kif-kif (84 pts), mais il fallait oublier le Q ensuite pour marquer à nouveau 84pts avec OSSEUSE en collante, et le garder pour ROMAÏQUE, qui l'emportait de 9 pts sur MOQUERAI. Le seul 8 lettres de la partie, ENFONCÉES (= DÉFONCÉES) rapportait la bagatelle de 219 points puisqu'il nonuplait. Dernier scrabble de la partie un peu plus loin avec MUTILÂT. Le BUTYLE l'emportait d'un point sur le BEY, mais rien de bien rémunérateur par la suite si ce n'est une VAMP à 51 pts. Au final, on a joué 21 coups pour un top de 1277 pts.

P3 : joker

 Encore un  Z d'entré, avec CHANGEZ, par exemple (106 pts). En mettant un E devant, on pouvait quadrupler pour 97 pts (INTERNE fut choisi, entre autres). Joker Q ou joker G ne donnaient rien sur le tirage suivant avec deux U : il fallait jouer DILUEURS pour 82 pts. Après un facile MAJORAI à 89 pts, un nonuple qui fut un solo de l'ordinateur : LATOMIES, qui n'avait d'égal que ISLAMITÉ.

ÉNERVAI rapportait 86 pts ; MUTISMES passait de justesse ( ne pas oublier le S final sous peine de perdre 51 pts, n'est-ce pas, Monique ?). La SELLERIE donnait 3 pts de plus qu'un plus facile RELIÉES. Encore un tour en Belgique avec UNIV, puis à La Mecque avec HADJS ; ENGOBÂT donnait 7 pts de plus que BOUGEÂT ; les POULBOTS (↑) n'ont guère fait recette, ÉLOXÉS avait pas mal d'isotops à 72 pts, grâce au K, qui fut donc conservé pour un KAWA à 68 pts. On continue dans avec les lettres chères avec YPRÉAU (55 pts), dont le Y permettra à Ph.Cadet (encore lui !) de marquer un solo avec CYSTIDE.

Et a partie s'achève sur un top de 1189.

********

Bravo aussi à Chantal qui se classe en tête des Avignonnais.

Et merci à Annie, qui a l'amabilité de me copier les résultats sur une clé, afin que je puisse vous les transmettre dans les meilleurs délais.

Télécharger
PO COMITE.pdf
Document Adobe Acrobat 36.9 KB

SIMULTANÉ VERDIAM

C'est à Pernes, ce samedi 26 janvier, que 29 joueuses et joueurs de l'ouest Vaucluse étaient réunis pour disputer le Simultané National Verdiam, deuxième et dernière chance de se qualifier pour la finale du championnat de France Vermeils/Diamants (Vichy, les 8 et 9 mai 2018).

Jean Luc Quenesson, qui se classe en tête des deux manches, malgré un zéro au dernier coup, l'emporte haut la main, ce qui ne fait de tort à personne puisqu'il était déjà qualifié.

Vous pouvez suivre ici le classement provisoire de nos joueurs, pour évaluer leurs chances d'être qualifiés (200 environ seront le seront, parmi les non déjà qualifiés).

En attendant le verdict, voici le classement sur le site de Pernes : 

Télécharger
O23QVERM2.pdf
Document Adobe Acrobat 26.7 KB

P1

Un nonuple qui fait mal...
Un nonuple qui fait mal...

Premier Scrabble au coup 3 : ÉBLOUIE, pour celles qui ne l'ont pas été par son anagramme, qui ne passait pas (OUBLIÉE, ça ne s'invente pas...). Premiers points perdus pour la majorité, au coup 7, sur ÉJARRÉ (voir le dico). Beaucoup plus peut-être au coup suivant : NIDIFIAS donnait 167 points !

Mieux valait s'appuyer sur un A que sur un E (-3) pour CROULANT.

On perd au mieux 2 pts sur CALMIT ( ♫ sur la mer ♪ calmé-eueu !) : voir la conjugaison et la définition de calmir. DÉPIAUTA et PATAUDS étaient isotops, FAGOTÉE rapportait 94 pts (à condition de raccorder le bon E sinon c'était -17, n'est-ce pas, Hélène ?). Et le KERMA  plus que la VODKA (-9)

MENSUEL (82 pts) valait bien plus que SEULEMENT (en double appui, mais seulement pour 61 points, n'est-ce pas Hélène encore ?)

CHEZ (36 pts) c'est tout ce qu'il y a de plus courant, et pourtant ...

Deux lettres chères ayant été gardées pour la bonne bouche, on finit la partie avec DZOS, INTOX et IXONS.

1082  au top pour cette agréable première partie.

P2

Ouverture des plus classiques avec JAÏNAS (42) devant lequel il fallait préparer un D (FADE au coup suivant). Ne pas oublier FIQH, ni le L final de AXEL ( 1 point c'est 1 point). Et préférer, pour 2pts de plus, NEIGEAIT à ÉGAIENT.

L'ANTIHALO , c'était 45 pts bien mérités. Le JULOT et le TWEED, c'est sans commentaire ; BUTINAGE ou BEUGNAIT, c'était kif-kif, mais "intubage" c'était zéro, hélas ( on parle d'INTUBATION). Les SAKES et le DYKE tiraient un bon profit du K (64 puis 48). Scrabble n°2 avec RELUIRAI ou RUILERAI  (77 pts). Passons sur ZIG, NOURRI, COMPO mais rappelons que la conjugaison du verbe "luire" admet maintenant deux formes à la 1ere personne du pluriel, au passé simple  :  LUÎMES en plus de "luisîmes".

Passons aussi sur VERROU, VLAN et BEC pour en arriver au coup final, le coup de grâce : deux jokers permettaient bien sûr de scrabbler, même de tripler, mais pour nonupler, il ne fallait pas paniquer. On joua MAGNÉTON (accrochez-vous pour la définition), mais TANNÂMES faisait aussi bien l'affaire (113 pts seulement, heureusement). Encore fallait-il le jouer en A1, n'est-ce pas Michel ?


simultanÉ mondial

 Le commentaire de cette compétition très largement disputée de par le monde ne va pas tarder. En attendant, vous pouvez consulter le classement (provisoire) sur le site fédéral : 

https://www.ffsc.fr/simultanes/visu.php?motscles=O02&motscles_type=club&saisies_id=162

et le classement sur le site d'Avignon est téléchargeable ci-dessous pour ceux que ça intéresse : 

Télécharger
O02SIMMOND.pdf
Document Adobe Acrobat 27.2 KB

Et voici un petit résumé des parties :

P1

La CIPPE des 3 évêchés.
La CIPPE des 3 évêchés.

 Ne pas confondre ALAISÉE (adjectif) et ALÉSER. Et ne pas craindre une collante pour les CURRYS (40pts).

 Ne pas se tromper de ligne pour  REMONTRÉE (en dessous c'était 4 pts de moins), ni de colonne pour IWAN.

 Penser à Gallargues pour MONTUEUX (les gardois n'auraient pas dû le louper). DENTIEZ ou DINEZ étaient isotops, la VOIX était impérative pour rentabiliser le X, et, avec 3pts de plus, le D remplaçait avantageusement le O pour VELD. Le SIKH ou le SKIF se valaient, de même que QUILT ou QUINT.

 Les TUILAGES ont fait pas mal de dégâts (mais pas des eaux). Les chimistes ou pharmaciennes (il y en avait) n'auraient pas dû louper ALDOL pour 35 pts, mais transformer QUINT en QUINTO, fallait y penser ! Et la partie se conclut avec l'ÉTÉ.

P2

 FUYAIT était mieux en collante sous VANNE qu'en appui, OBVENUS payait un peu plus que BUVONS, mais un des coups décisifs fut certainement INCLUIEZ.

ALOURDIR n'était qu'un petit scrabble à 59 pts. Il ne fallait pas louper non plus ÉPOUTIRA (ou jouer pour un peu moins RETOUPAI), mais oser le S final à BASTAS (voir ici ). Solo, pour la gloire, de Christiane avec SEXTIL, qui valait 11 pts de plus que le classique EX en pivot. Un dernier scrabble, COMBLERA = MORCELÉS, avant de prendre le TÉLÉSKI (c'est de saison !).


phase 3

  Seize participants (qui étaient surtout des participantes, puisque Jean-Michel était le seul représentant de la gent masculine parmi eux), pour cette ultime phase qualificative, venu(e)s d'Avignon, Bagnols et Pierrelatte.

  C'est bien sûr Véronique, seule S2 de l'assemblée, qui l'emporte sur ce centre. Mais Monique lui a donné du fil à retordre, s'adjugeant la partie 2, et sera sans doute la seule qualifiée du club pour la finale à Vichy.

  Suivez ici l'évolution du classement national.

P1

C'est le PONTIFE (+2 sur PROFITE) qui ouvre la partie, suivi d'un joli BISOU et d'un moins joli NIQUÉE. À suivre, BONIFIÉE et MACULENT (respectivement 86 et 63 pts). ÉLUDAIS perdait 10pts sur DUALISÉE, ÉPISSERA valait 76 pts. Les lettre chères ne font guère recette sur cette partie : 46 tout au plus, pour le X, avec CEUX. Et ce sont les NERDS qui concluent la partie. (kesako ?)

 

P2 : une partie d'enfer !

Carte des IGAMIES de 1948
Carte des IGAMIES de 1948

On ouvre la partie à nouveau sur la religion avec MULLA (= mullah = mollah), premier des mots peu courants qui vont l'émailler : TEPUI (= tepuy), FOUTA, SEBKHAS (sebkha = sebka), BORNOYEZ, IGAMIES...(voir wikipédia pour fouta, et cliquer sur l'image pour les igamies).

FUMIGEÀT et RONRONNE étaient plus classiques, EXPLIQUE et VERSOIRS rapportaient bien (112 et 94 pts), au contraire de la NACELLE (63). La partie s'achève en TAXI.

Sur un top de ...1107 pts en 20 coups !

P3

Turlututu, chapeau POINTU ♫  ♪ ♫ ♪  ♫
Turlututu, chapeau POINTU ♫ ♪ ♫ ♪ ♫

Les isotops à 70 ne manquaient pas pour ce premier coup (on en dénombre 15, presque autant que de participants : à vos caramels !) Ce fut RIMÂTES qui fut choisi, et on prépara B,F,G,P,T à placer devant. Et c'est ainsi que POINTUS permit de marquer 113 points dans la foulée. Avec SOULANTE et ÉTATISÉE derrière pour quatre scrabbles d'entrée ! Un peu plus loin, après le NINJA et les QUIDAMS, vinrent les (pies) GRIÈCHES ; RAFFOLES donna 82 pts et RECOUVRA 76. Pour 3 points de plus, mieux valait remplacer les deux jokers par des O (HOLOÈDRE) que par des A (DÉHALERA). Et en fin de partie, place aux lettres chères, avec le BONZAÏ (nouvelle graphie admise pour bonsaï), KWA et OXO (respectivement 51, 46 et 45 pts), qui portent le top à 1093.

*******************

Classement à La Souvine :

Télécharger
O02PHASE3.pdf
Document Adobe Acrobat 16.0 KB

blitz

Six courageux Avignonnais ont osé affronter le chronomètre, pour ce simultané mondial de blitz. Raymond a pris sa revanche sur la phase 2, puisqu'il se classe en tête sur le centre de Courthézon.

Bravo à lui !

Mais on ne peut s'empêcher d'admirer la performance du Suisse Hugo Delafontaine, qui a joué le tournoi au top !

P1

 HÉBÉTÉ au coup 1 semble avoir fait l'unanimité, mais dès le coup 2 l'écart se creuse pour qui a joué RABOTENT et non BÂTERONT en quadruple. Plus loin, EXPIÂT en legendre rapportait 75 pts. Les LARDONS ou les DRALONS, c'était kif-kif, sauf que le premier donnera plus tard  33 pts en ajoutant DE devant.

 Ceux que le joker n'a pas paniqués ont joué DEPLUMAI → pour  83pts. En bons méridionaux, nous n'aurions pas dû rater PÉGUIEZ (58 pts en petit legendre). Pas grand chose à dire sur la suite, sinon que MACQUA vertical valait 2pts de plus que MAQUA horizontal.

Quant au deuxième joker, il rapportait le minimum syndical : 59 pts avec ASSOLONS.

P2

Pas moins de 8 scrabbles, sur cette manche : SURJALES, ENCODENT, DOMINERA,  AIGLETTE (←),  TROUBLAI,  LOINTAIN,  DESSINÉE  et PARVENIR. La DRÈVE (↓) n'aura pas échappé aux joueurs présents à la phase 2 

Quelques coups rémunérateurs, comme KEUFS à 54 et FIXÉE à 53, et la TATI à 48, qui conclut cette belle partie.

P3

Dès le coup 2, un ULULERAI qui en a surpris plus d'un, et même si on avait préparé un H devant, de là à trouver HOAZIN !...

Quant à INGOUCHE (GUINCHE + O), il fallait connaître sa géographie ! GENDRES était plus accessible, de même que le classique EX en pivot. Quatre scrabbles (LAPERAIT, FILAMENT, VEINÂTES, et AMPUTÉS) et quelques coups rémunérateurs plus loin (JAYET, FAQS et TEK, respectivement 50, 44 et 43 points), la partie se termine sur un top de 1046 pts.

                                       ********************

classement à Courthézon :

Télécharger
O20SMBLITZ.pdf
Document Adobe Acrobat 17.4 KB

On peut aussi suivre la position de nos joueurs dans le  classement mondial.


phase 2

  Neuf de nos série 4 on rejoint, ce dimanche 26 novembre, à Carpentras-Serres, dix des douze Avignonnais qualifiés lors de la phase 1 pour tenter de se qualifier pour la troisième phase du championnat de France (Maryse S. ayant préféré rester chez elle, et Dominique C. participant dans un centre de la région parisienne).

 Épreuve dominée de la tête et des épaules par Patricia la Pernoise, auteure de quelques solos, ce dont elle est coutumière.

P1

  Premier coup de massue au coup 3, où il appert que le verbe APPAROIR est inconnu de tous les participants (conjugaison réduite à sa plus simple expression, comme on peut le constater ici)

 Premier solo de Patricia avec AIGUADES (en nonuple,  s'il vous plait, pour 129 pts). Kesako ? : voir ici.

 Tout le monde n'a pas vu CLIQUÉES, et tous ceux qui n'ont pas osé le TILLEUR (synonyme de "teilleur") n'ont pas forcément vu TREUILLE ou RITUELLE. Deux joueurs seulement, dont Florian, prometteur petit-fils de Jean-Luc, pour un joli COUSU en maçonnage. La DRÈVE (voir ci-dessus) ne connut guère de succès non plus, et MAZÉES, prolongeant dans une habile maçonnerie ZEES, fut encore un solo de Patricia.Trois points de plus, ensuite, pour ENTAMONS que pour TONNÂMES ou MATONNES.

 Et Il ne fallait pas rater SEXY qui rapportait 57 pts et permettait de conclure avec un INLAY à 20pts.

P2

Je tweete, tu TWEETES, il tweete...
Je tweete, tu TWEETES, il tweete...

 Encore  un solo de Patricia, avec CŒLOME (voir ici).

On perd quelques points à jouer REVOULU plutôt que VERMOULU, ainsi que SEMEREZ, SERREREZ ou RESTEREZ plutôt que ZÉBRÉES.

 On rentabilise bien le Y avec CLAY (67 pts) (voir ici).

L'ÉGOUTIER et la SAXONNE valaient chacun 80 pts.

 Quant au W, c'est TWEETES qui le rentabilise le mieux.  Aucun des quatre coups suivants, les derniers, n'utilisera le Q, qui restera sur la réglette.

P3

C'est l'alouette (♫ la gentille  alouette   ♫), qui  GRISOLLE.
C'est l'alouette (♫ la gentille alouette ♫), qui GRISOLLE.

  Au débotté, justement, on joue DÉBOTTA, immédiatement suivi de PILEUSE (ou de son anagramme PLIEUSE), devant laquelle BUVEZ ne va pas tarder à rajouter un E pour 55 pts.

INCLINÉE doit être bien placé pour rapporter 80 pts, ainsi que le WIFI pour 63.

Qui n'a pas GRISOLLÉ pouvait toujours se rabattre sur les GIROFLES ou les GORILLES ( gare à ne pas tenter la transitivité du verbe "rigoler"). GEX rapportait 2 pts de plus verticalement qu'horizontalement ; JOUEZ et JUSTIF exploitaient assez bien le J. Les AFATS ont été oubliées par beaucoup, mais c'est surtout DÉPOUDRE, que nombre de participants se sont refusé, qui fit la différence.

Ainsi d'ailleurs que le K, arrivé en fin de partie pour donner 50 pts avec KARATÉ puis 42 avec KAREN.

Télécharger
classement à Serres
O11PHASE2.pdf
Document Adobe Acrobat 21.0 KB

Classement national.

La barre se qualification s'avérant être à 2329 points, seuls 8 d'entre nous sont qualifiés pour la phase 3 du 10 décembre.


phase 1

Une quarantaine de joueuses et joueurs de l'ouest du Vaucluse sont venus en découdre à Sain-Jean, ce 11 novembre, pour tenter de se qualifier pour la phase 2 du championnat de France. Michelle Brechbiehl a su déjouer les pièges de ces deux parties, puisqu'elle l'emporte sur ce centre.

P1

Pas très bien payé, le GEYSER !
Pas très bien payé, le GEYSER !

  De l'eau dans le gaz dès le début pour ceux qui n'ont pas vu XÉNONS, surtout s'ils n'ont pas quadruplé au coup 2 (on a joué ÉTAMEREZ, mais avec deux jokers, les isotops étaient nombreux). On continue sur la lancée avec les lettre chères : 46 points pour JABS, 44 pour KITES, 36 pour GEYSER...

Puis les choses se gâtent : 59 pts seulement pour  le deuxième scrabble : NOIERAIT (il ne fallait pas avoir oublié de préparer les benjamins avec EN ou DE pour marquer les 30 pts suivants).

 La suite ne fut guère qu'une série de maçonnages, sur une grille un peu bouchée ; seul ÉMERSION (72 pts) sortait du lot, c'est le cas de le dire...(mais on pouvait limiter les dégâts avec ÉROTISME). Et le MINET, descendu  en cheminée pour 26 pts, conclut cette première manche.

P2

Un joli XIPHO dans l'aquarium.
Un joli XIPHO dans l'aquarium.

 Dommage qu'un si joli prénom, AMÉLIE, soit aussi le nom d'un terrible handicap...(voir ici). Le K ne permet que 32 pts avec la BURKA, mais PIÈGEUSE en rapporte 89 (+ 19 sur GUIPÉES). AUNEREZ donne 64 pts au top, en quadruple, et 54 en sous-top, ailleurs...Et le XIPHO trouve sa place sur la grille pour donner 45 pts. Il fallait oser TITREURS pour marquer 70 pts au lieu des 63 de TRUSTER. 

 Je ne sais pas quel est le cours acrtuel du YUAN, mais ici, il valait 46 pts. Trois pts de perdus  pour qui a joué SALAIENT au lieu de ANALITÉ. Plus loin, le tireur a choisi la BIMBO plutôt que le BOVIN, on le comprend...Q'on ait joué ensuite VENDAIS, VIANDES,  DEVINAS ou ADVENUS , c'était du pareil au même. Il ne fallait pas douter de la transitivité pour JACTÉE (44 pts), puis oser TAROS pour 51pts (oui sans le T final,  voir ici), ne pas rater les COQS et l'IWAN, avant un ultime air de UD...

Classement à Saint-Jean :

Télécharger
O02PHASE1.pdf
Document Adobe Acrobat 26.0 KB

 Vous pouvez consulter ici le classement national provisoire des Avignonnais-es pour évaluer vos chances d'être qualifié-e-s pour la phase 2 du 26 novembre. A l'heure où j'écris ces lignes, sur les 17 Avignonnais* présents, 12 sont en passe d'être qualifiés*, puisque figurant dans les 1500 premiers des 3000 joueurs* collectés.

* foin de l'écriture inclusive, c'est vraiment trop indigeste !


th2 d'automne

  Notre TH2 de septembre se déroulait cette année en duplex avec celui de Cucurron.

Il a accueilli chez nous 35 participants, dont un joueur venu (pas exprès tout de même) de... Belgique, damer le pion à tous les Provençaux, puisqu'il remporte haut la main les deux parties. 

Classement à Avignon et podium :

Télécharger
TH2septembre2017.pdf
Document Adobe Acrobat 26.3 KB

*****************

P1 :

OVIBOS : autre nom du  boeuf musqué
OVIBOS : autre nom du boeuf musqué

 Quelques benjamins à préparer pour POTÉE (voir plus loin...)

Premier scrabble au coup 5 avec MANGEOTÉE (69 pts), suivi de NOYAUTAS (104 pts) et de de CASÉINE (93 pts).

L'OVIBOS l'emportait de 3 pts sur VOIS, et le ZIRIDE de 6 pts sur ZIRE. Puis on scrabble à nouveau avec la SOULARDE, suivi de REQUITTA , préféré à QUITTERA.

Le KABYLE rapporte 75 pts, et le suspense du coup 1 prend fin : ce sera CHIPOTÉE.

Solo de notre voisin Belge avec ALDERMEN. Suite sans grand intérêt ; citons seulement un X en pivot qui rapporte 45 pts avec LUX, et le HI final à 36 pts.

P2 :

  A initial ou final, c'était au choix  : on joue DONNERA, qui offrira un benjamin inattendu ( voir plus loin...). Deux scrabbles suivent : BLÉMIRAI rapportait seulement 65 pts, mais  REBUVIEZ  94 (les hésitants ont préféré  assurer avec BUVIEZ à 76 pts : ce n'est pourtant pas faute de répéter qu'on REMANGE, qu'on REBOIT, qu'on REFUME et qu'on REDORT).

Après un joli JURÉE à 50pts et des FLEUVES à 71, c'est ici qu'une double rallonge, initiale ET finale, donne ... AMIDONNERAIT (42 pts).

SKA valait 57pts, et les MENORAHS (voir l'image), ainsi que les GÉLISOLS, furent des solos de l'ordinateur.

CUIRE en collante, MIXA avec son X en pivot, DISPO et ESPION offrent des scores non négligeables et la partie se conclut, non sur un "ouf !", mais sur un OUH à 21 pts !


qualif vermeils